Retour et élimination des médicaments

La procédure de retour et élimination peut être imprimée et affichée dans les unités de soins

Principe

La pharmacie des HUG assure la prise en charge, à des fins de réutilisation, de tous les médicaments dont les services médicaux n'ont pas un usage courant, quelqu'en soit le motif (arrêt de traitement, erreur de commande...).

Depuis le 1er novembre 2001, les clients de la pharmacie doivent éliminer directement leurs médicaments non-recyclables dans les seaux prévus à cet effet (seau blanc 10 l avec couvercle, à commander au Magasin, N° art. 126681). Afin de diminuer le volume de déchet, les médicaments doivent être sortis de leur emballage en carton avant d'être mis dans le seau. Une fois pleines et fermées, ces poubelles sont ramassées en même temps et au même endroit que celles de la filière jaune, par le service Propreté & Hygiène. Les emballages en carton peuvent être recyclés avec le vieux papier.

Qu'est-ce qu'un médicament non recyclable ?

  • Médicament périmé
  • Médicament échu dans les 6 mois à venir (les garder jusqu'à l'échéance dans le service), entamé ou non entamé
  • Médicament non identifiable (sans numéro de lot ni date d'échéance)
  • Emballage (flacon, tube) contenant le médicament (cpr, dragées...) en vrac dont la fermeture de sécurité est rompue
  • Médicament entamé de type liquide, spray ou tube de pommade
  • Emballage contenant moins de 25 % de médicament
  • Médicament dont l'emballage d'origine est manquant ou fortement détérioré.

Médicaments repris par la pharmacie mais non crédités

Les médicaments entamés ne répondant pas aux critères ci-dessus sont retournés à la pharmacie, avec une identification de l'unité qui les renvoie.
Ils seront contrôlés et remis gratuitement en circulation, munis d'une étiquette violette, indiquant la quantité restante dans l'emballage.

Médicaments repris et crédités par la pharmacie

Les médicaments non entamés ne répondant pas aux critères cités plus haut peuvent être renvoyés à la Pharmacie.
Ils seront contrôlés, crédités par la Pharmacie puis remis en circulation, munis d'une pastille rouge, indiquant que cet emballage doit être utilisé en premier.

Saisie du retour dans Qualiac

La procédure est tout à fait identique à celle décrite pour commander des médicaments mais il faut mettre la quantité en négatif.

Retour des stupéfiants

Les médicaments stupéfiants doivent tous, sauf cp entamés et patch coupés, être retournés à la pharmacie, avec la carte de suivi correspondante dans une caisse scellée ou en mains propres.

Retour des médicaments à conserver au congélateur

Les médicaments à conserver au congélateur ne sont pas repris (les garder dans l'unité ou contacter la pharmacie) sauf si erreur de commande ou de livraison. Dans ce cas, avertir immédiatement la pharmacie et organiser un retour du médicament le jour même, faute de quoi les réclamations ne pourront pas être prises en considération.

Retour des médicaments à conserver au frais

En règle générale, les médicaments de la chaîne du froid (à conserver entre 2 et 8°C) ne sont pas repris.

Exceptions

  • Erreur de commande ou de livraison. Dans ce cas, avertir immédiatement la Pharmacie et organiser un retour du médicament le jour-même, faute de quoi les réclamations ne pourront pas être prises en considération.
  • Les médicaments à garder au frais pourront être repris dans certains cas particuliers (à voir par téléphone avec la Pharmacie, téléphone (02237) 23960), à condition que la chaîne du froid ait été maintenue et que le frigo de l'unité soit conforme aux exigences (relevés conformes de la température permettant de le démontrer).

Retour des cytostatiques

Les préparations de cytostatiques entamées ou échues ne sont pas reprises. Elles doivent être éliminées directement par les unités de soins dans les seaux adéquats (seau jaune 10 l avec couvercle, Magasin, art. 117168). Ces poubelles sont ramassées, une fois pleines et fermées, par le service Propreté & Hygiène. Renseignements: +41 (0)79 553 10 86.

Veuillez noter que

  • les retours peuvent être effectués tous les jours
  • il ne faut pas mélanger les différents types de retours
  • chaque caisse de retour doit être étiquetée avec le nom de l'expéditeur
  • les emballages, cartons vides, bouteilles, bidons etc... doivent être éliminés et/ou recyclés par l'unité de soins

Renseignements

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter Mme Nathalie Vernaz, tél. +41 (0)22 372 39 73 ou Mme Maria Pineiro-Fernandez, +41 (0)79 553 10 80.

Don de médicaments à des fins humanitaires

Le don de médicaments à des fins humanitaires nécessite des moyens importants, en terme de locaux, matériel et personnel. L'acheminement du bon médicament, à la bonne personne, au bon moment et au bon endroit n'est pas une opération aussi simple qu'elle n'en a l'air ! Toute démarche entreprise doit répondre à un certain nombre de critères de qualité. La démarche des organisations humanitaires s'oriente depuis quelques années sur l'achat en grande quantité d'un petit nombre de médicaments bien évalués (liste OMS) qui sont ensuite acheminés de manière ciblée en fonction des besoins des utilisateurs, plutôt que sur la récupération et le reconditionnement de médicaments de tous pays (lisibilité du produit, habitudes des pays receveurs, stockage etc..).

Pour connaître les bonnes pratiques en matière de dons de médicaments.